Leonardo Padura, portraits de femmes et La délicatesse

Publié le 9 Octobre 2011

    Je fais souvent l'impasse et ne donne pas toujours mon avis sur toutes mes lectures, par manque de temps et pas uniquement parce que j'ai moins aimé le livre. D'ailleurs, je suis inscrite à quelques challenges, et là aussi je n'assure pas toujours, ma priorité reste la lecture.

 

 

Le challenge God save the livres, est le parfait exemple, je lis pas mal de romans british sans écrire mes billets, aussi attendent Jonathan Coe, Elizabeth Goudge, James Mathew Barrie, dont je vous parlerai un jour car je les lis régulièrement. Et il en est de même pour le challenge Jeunesse, pour lequel La petite voleuse de livres de Markus Zusak est mon coup de coeur de cette année jusqu'à présent, et je n'ai pas pris le temps de l'évoquer.

 

 

Depuis l'été, j'ai lu des romans, méritant cependant un petit clin d'oeil!

couverture-23315-martin-g-r-r-le-trone-de-fer-l-integrale-2femmes de dictateurmademoiselle chambonpartit tot pris mon chienle prince des marees

     

     

Tout d'abord, l'intégral 2 du Trône de fer A Clash of Kings, Georges R.R Martin est un écrivain diabolique, impossible de deviner l'intrigue, c'est intense. Il est impitoyable avec ses personnages, et joue avec nos nerfs sur l'issue du récit.

 

femmes de dictateurPuis, Femmes de dictateurs de Diane Ducret, rien que pour la couverture ca serait dommage de ne pas en parler. Un essai intéressant sur les épouses/maîtresses des dictateurs, Mussolini, Lénine, Staline, Mao, Salazar, Ceausecu, Hitler, Bocassa. Les portraits d'Elena Ceausecu et Magda Goebbels, qui ne fut ni l'épouse, ni la maîtresse d'Hitler, témoignent d'une fascination pour le pouvoir et sont marquants.

 

 

 

 

 

 

Mademoiselle Chambon, d'Eric Holder une belle découverte suite à ma rencontre avec l'écrivain sur le salon Lire en poche de Gradignan, Mademoiselle Chambon et son violon m'avait illuminé lors d'une séance ciné et je n'avais pu le lire, c'est chose faîte. Une adaptation très réussie. J'ai apprécié la sensibilité de cette histoire et de l'auteur.

 

 

Le roman fleuve de Pat Conroy lut pour le challenge Southern littérature, qui m'a accompagné lors de mes longues heures d'attente dans les aéroports (ce roman est idéal), Conroy m'a laissé mi figue mi raisin.

 

 

Enfin, partit tôt, pris mon chien m'a emballé par ses personnages déjantés, son rythme vif, son sujet sur les disparitions d'enfants actuels et correctement amené, ses vers de Shakespeare et d'Emily Dickinson que Kate Atkinson insère avec efficacité, pourtant l'intrigue policière m'a vite dérouté. Je pense poursuivre avec d'autre romans, comme Dans les coulisses du musée repéré chez Malika!       

 

 

photo (3)Autre activité indissociable de la lecture, les salons du livre, j'ai pu monté jusque Gradignan pour Lire en poche (thématique du voyage) le week end, pour écouter l'écrivain cubain Léonardo Padura. Rencontre des plus profitable, pas d'interviewer intempestif,  l'auteur se raconte, raconte Cuba, raconte Mario Conde,  là aussi pas de grande foule et l'ambiance reste intimiste, ce Monsieur est un grand Monsieur, qui ne pourrait vivre ailleurs qu'à Cuba, il a besoin de Cuba pour écrire. Je suis repartie avec Les brumes de passé, accompagnées de paroles sympathiques.

 

 

 

 

 

 

livre la délicatesseEnfin, petite lecture commune cette semaine sur le forum Whoopsy Daisy, le livre est choisi est La délicatesse de David Foenkinos, pour moi ce sera une relecture. Assez contente de réiterer une vraie lecture commune, à partir d'un roman moins conséquent. Certes La délicatesse n'est pas un très grand roman, cependant il recèle pas mal de références permettant l'échange d'avis.

 

 

Qui a pensé que la lecure est une activité solitaire ?

Rédigé par nathalia

Publié dans #En mode Gossip

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Malika 16/10/2011 09:53



Merci pour le clin d'oeil !!! Je suis sûre que tu vas adorer cet Atkinson là !!


 



nathalia 22/10/2011 22:16



Pour l'instant, je ne l'ai pas croisé, il doit daté un peu !