Chroniques Birmanes-Guy Delisle

Publié le 29 Août 2010

couvChroniques Birmanes est un voyage au Myanmar (nom officiel de ce pays reconnu par l'ONU) ou en  Birmanie l'ancien nom de ce pays toujours utilisé par les pays qui ne reconnaissent pas le gouvernement de 1989.

 

Mieux qu'un guide touristique, chroniques birmanes raconte la vie au quotidien d'une petite famille le père est dessinateur de BD, Nadège travaille pour Medecins Sans Frontières et le petit Louis le bébé. Et c'est très dépaysant, durant ces presque 300 pages (je le précise car je n'aime pas les BD je les trouve toujous trop courtes) j'ai vécu en Birmanie.

Tout est passé en revu l'atmosphère à Rangoon pas évident de vivre au quotidien avec une junte militaire omniprésente, la vie de quartier , les rencontres exotiques faites par l'auteur : voisins birmans et expatriés travaillant dans les ambassades (quel contraste), l'architecture : les maisons bien dessinées et les pagodes, la boudhisme, les sites à visiter, mais aussi le quotidien les supermarchés, la nourriture, la clim, les problemes d'éléctricité, la vie de Louis Bébé qui grandit au fil de l'histoire. Dans ces courtes histoires thématiques, je suis allée de découvertes en découvertes dans un pays que je ne connais pas. Le mieux pour vous mettre dans l'ambiance c'est de lire cet extrait trouvé sur le site de l'auteur. Et vous pourrez mieux évaluer les qualités du dessin.

 

J'ai apprécié l'approche journalistique de l'auteur concernant la situation politique dans ce pays. Dans un pays où l'armée contrôle le pays, la seule façon de savoir comment les birmans vivent là bas est bien d'y vivre et de témoigner - Des passages sont croustillants, notamment quand le papa s'achète un pc et débarque avec des liasses de billets car la monnaie ne vaut rien, et la censure appliquée a gogo les journeaux sont vendus avecc les pages découpées, quelques passages également sur les missions MSF et leur travail sur le terrain ça change de l'image du French Doctor.

 

Pour mieux appréhender la situation politique en Birmanie voici les dessins de Guy Delisle parue en Septembre 2007 dans Libération.

 

L'auteur évoque également Aung San Suu Kyi, prix Nobel  de la paix en 1991- L'auteur habitant le même quartier que cette personnalité, il se met en tête de passer le check point pour jeter un coup d'oeil à sa maison :  "Mais peine perdue, nous ne pourrons pas jeter de coup d'oeil à la maison de la plus célèbre prisonnière politique du monde. En fait, elle est pas vraiment prisonnière, elle ne peut pas quitter sa maison mais elle peut quitter le pays quand elle veut- Mais elle choisit de rester et de resister par sa seule présence, à un des régimes les plus oppressifs de la planète....Assignée à résidence elle a néanmoins remporté les éléctions à plus de 80 % des voix...Depuis elle a passé la plus grande partie des quinze dernières années réduite au silence, elle vit sans journeaux, sans télé, seul un poste de radio lui permet de se tenir informée"

 

Voila, si vous voulez savoir comment on peut vivre dans une dictature, lisez cette bande dessinée , où l'humour est au rendez vous autant que le dépaysement- Oui j'ai beaucoup apprécié l'absence de partie pris par l'auteur, il décrit simplement ce qu'il voit et vit au quotidien.

 

Je précise que j'ai partagé cette lecture le week end dernier avec Marion, agée de 14 ans qui l'a lue avec intéret et qui m'a dit "C'est vraiment très bien j'apprends beaucoup de choses je n'ai pas compris certains passages et à certains moment on sent quand même qu'il est obligé de serrer les fesses et de faire avec " Pour conclure...

 

Aung San Suu Kyi

Le 10 Aout 2009 Aung San Suu Kyi est condamnée à une peine de 18 mois de détention.

Elle souffre de problèmes de santé importants.

Depuis 1989, elle est soit assignée à résidence, soit en détention et n'a pas revu sa famille.

 

 

Rédigé par nathalia

Publié dans #Bande Déssinée

Repost 0
Commenter cet article

keisha 01/09/2010 07:02



Ouch! Pas encore écrit ce billet! d'ici la fin de la semaine je l'espère...



keisha 30/08/2010 15:14



Une bonne BD, et puisque tu aimes, je te signale du même auteur son récit en Corée du Nord, Pyong Yang (orthographe non garantie, pa le temps de vérifier)



nathalia 31/08/2010 18:29



Merci Keisha je prends note et je te rassure moi non plus je ne parle pas couramment Coréen. Je vais aller zieuter ton site pour voir le résumé de ta journée au salon du livre dans les arbres...



Richard 29/08/2010 22:15



Je suis entièrement en accord avec toi ... ce livre est extraordinaire !


À lire absolument !



nathalia 31/08/2010 18:27



Richard, Guy Delisle est Québécois et un de plus...Merci