Show Devant-Lily Brett

Publié le 14 Juillet 2016

Show Devant-Lily Brett

Elle aimait les mots, former les phrases. Elle ne se sentait jamais aussi heureuse que quand elle écrivait, aussi ennuyeux le sujet traité ait-il été, mais l'écriture laissé encore plein de place pour les doutes, les inquiétudes, les anxiétés.

J'avais grandement apprécié Lola Bensky, aussi inévitable de lire Show Devant- L'écriture de Lily Brett est des plus irrésistible- Et depuis quelques temps, je suis également son compte Goodreads, ce qui ne gâche rien-

C'est facile de retrouver dans Show Devant, une part de Lily Brett-

Ruth, est à la tête d'une entreprise de correspondance, son époux peintre professionnel travaille six mois en Australie, ses enfants ont quitté le nid, et elle partage son temps entre son entreprise- Son amie avocate, lui reproche son régime alimentaire, plutôt minimaliste de végétarienne-
Ainsi quand Edek, son papa, juif rescapé des camps, s'installe a New York, c'est comme un chien dans un jeu de quille qui débarque dans la vie monotone de Ruth- Car Ruth ne peut rien refuser à ce père, meme si cela lui coute personnellement-

D'abord gestionnaire du stock dans l'entreprise de Ruth, rien ne semble arrêter cet homme de 80 ans qui fait de son envie de vivre un moteur à toute épreuve- Accompagné de deux veuves polonaises, bien plus jeunes que lui (à peine 60 ans) Sofia et Valentina, le projet de monter un restaurant de bolles polonaises, déclinées à toutes les sauces en plein centre de Manhattan va devenir son cheval de bataille.

Si Ruth est très sceptique , elle laisse Edek et ses deux amies poursuivre ce projet insolite qui va se révéler comme un moyen de découvrir encore mieux ce père, laissant ainsi échapper qu'il faut parfois bien une vie complète pour découvrir ceux qui nous sont le plus proche.

Ruth, est une cousine de Lola Bensky, son rapport à la nourriture, sa facon d'idéaliser le père, la difficulté de grandir avec des parents rescapés des camps,.
Lily Brett écrit avec beaucoup d'humour, de fraicheur, de fantaisie, un ton léger.
Tout comme Ruth la part d'extravagance d'Edek intimide, fait sourire, indispose, pourtant derrière ce personnage il existe une force de vivre qui au fil des pages attendri et sublime ce trio, qui n'a pas peur d'entreprendre alors qu'ils ont déjà vécu.

Là aussi elle décrit à merveille des personnages épris de liberté dans ce New York d' aujourd'hui. Lecture pétillante à souhait.

Rédigé par Nathalie

Publié dans #Littérature Américaine, #LilyBrett

Repost 0
Commenter cet article

Hélène 21/11/2016 08:46

ON me l'avait déjà conseillé, je renote !